Stéphane Pencréac'h

Après des études d'histoire à l'Université Paris VII, Stéphane Pencréac’h entreprend, au début des années 1990, un travail de peinture, de sculpture, de dessin, et organise lui-même des expositions. Son travail, imprégné d'érotisme et de sensualité, très sensible aux autres cultures et aux contradictions de l'époque, se situe aux frontières d'un expressionnisme revisité de façon très personnelle. Son talent est reconnu par de nombreux critiques comme Philippe Dagen (Le Monde), Jacques Bouzerand (Le Figaro)... Au printemps et à l'été 2014 le MAMAC de Nice lui consacre une exposition, "Peinture d'Histoire" pour laquelle il puise son inspiration dans les mouvements de révolte connus sous le nom de "Printemps Arabe".